Hernie Hiatale


  • 1- Qu'est ce qu'une hernie hiatale ?Open or Close

    La hernie hiatale est une anomalie anatomique : la partie supérieure de l'estomac a tendance à remonter dans le thorax, alors que normalement tout l'estomac doit se trouver dans la cavité abdominale. Cette anomalie entraîne un reflux gastro-oesophagien qui est provoqué par la remontée du contenu de l'estomac, le plus habituellement acide, vers l'oesophage, en quantité et en fréquence anormale.

  • 2- Dois-je me faire opérer ?Open or Close

    Tout le monde a du reflux, mais lorsqu'il est très important et très fréquent, il entraîne de l'oesophagite (irritation de l'oesophage) et des symptômes tels que du pyrosis (brûlures), des régurgitations, la sensation de remontée d'acide vers la bouche. Dans certains cas, ces remontées sont telles qu'elles entraînent des troubles respiratoires, de la toux, de l'asthme, des irritations au niveau de la gorge, de la bouche. L'oesophagite chronique peut favoriser la dégénérescence des tissus et donc favoriser le cancer de l'oesophage à long terme. L'indication opératoire sera retenue dans 2 cas de figures : Premièrement chez les patients qui gardent un reflux malgré un traitement médical optimal et bien suivi et deuxièmement chez les patients qui dépendent de leur traitement avec un reflux qui réapparaît dès l'arrêt du traitement et qui souhaitent ou doivent arrêter définitivement leurs médicaments.

  • 3- Comment se déroule l'intervention ?Open or Close

    La veille de l'opération, vous devez rester à jeun à partir de minuit. Si vous prenez des médicaments de façon quotidienne, vous devez en discuter avec votre chirurgien ou un membre de son équipe, qui peut souhaiter que vous preniez certains de vos médicaments le matin de la journée opératoire avec une gorgée d'eau. Si vous prenez de l'aspirine, des médicaments anticoagulants ou anti-inflammatoires (contre l'arthrite, contre l'arthrose,..), vous devez en discuter avec votre chirurgien et l'anesthésiste, afin de fixer la date d'arrêt temporaire de ces médicaments avant votre opération. L'intervention chirurgicale de cure de hernie hiatale par voie coelioscopique se déroule sous anesthésie générale. Le principe de la chirurgie « antireflux » consiste à renforcer le sphincter inférieur de l'oesophage en utilisant la partie supérieure de l'estomac. Cette partie est enroulée autour de la partie la plus basse de l'oesophage, là où se trouve le sphincter. C'est une sorte de « cravate » autour de l'oesophage. La durée de l'intervention, en moyenne de 40 minutes, est variable et dépend de la difficulté que peut rencontrer votre chirurgien en fonction de l'état de votre cavité abdominale.

  • 4- Les risquesOpen or Close

    Cette opération est bien codifiée et de réalisation courante, mais comme dans toute opération chirurgicale certaines complications peuvent survenir : une réaction à l'anesthésie; un saignement; une plaie d'un organe abdominal... Les modifications locales découvertes lors de l'intervention ou l'apparition d'une complication inattendue peuvent conduire votre chirurgien à modifier l'intervention initialement prévue afin de tout mettre en oeuvre pour remédier aux difficultés rencontrées. L'abord coelioscopique peut également être converti en laparotomie (chirurgie classique par une grande cicatrice généralement sous le rebord costal droit ou médiane à cheval sur l'ombilic). Comme inconvénient à l'intervention une dysphagie en règle transitoire peut apparaître après l'intervention. Si elle persiste, n'hésitez pas à en parler. Un autre incident post-opératoire propre à la chirurgie coelioscopique peut apparaître dès le lendemain de l'intervention. Il s'agit de vives douleurs des épaules liées aux gaz de coelioscopie. Ces douleurs disparaissent toujours en 24-48 heures.

  • 5- Quelles sont les inconvénients de cette chirurgie ?Open or Close

    Certaines personnes noteront en effets secondaires, des « séquelles » de cette opération : ballonnements plus fréquents avec flatulence, parfois des difficultés à avaler certains aliments plus durs, plus volumineux ou plus secs.

    Si ce problème persiste au-delà de deux mois, ou si vous aviez perdu trop de poids, vous devez absolument revoir votre chirurgien.

  • 6- Le post-opératoiresOpen or Close

    Après une chirurgie antireflux, vous constaterez dès les premiers jours la disparition de vos symptômes, avec arrêt immédiat de tout médicament anti-acide. Cependant comme votre « valve » antireflux a été renforcée, vous pouvez parfois éprouver de la dysphagie (difficultés pour faire passer les aliments dans l'estomac). Cette dysphagie est fréquente et, dans la majorité des cas, elle commence à s'améliorer après 4 à 6 semaines. Nous recommandons donc en post-opératoire une alimentation mixée et fractionnée pour 4 semaines environ. Les patients peuvent boire dès le lendemain matin de l'intervention, et manger légèrement à midi. La durée de l'hospitalisation est habituellement de 48 heures (parfois 24 heures) avant de rentrer à son domicile. Il n'y a pas nécessité de maison de convalescence sauf cas particulier. Le plus généralement, cette intervention est peu douloureuse en post-opératoire et répond bien aux antalgiques simples qui vous seront prescrits lors de votre sortie de l'hôpital. Les patients sont encouragés à reprendre une activité légère quand ils seront rentrés de l'hôpital ce qui un des intérêts d'une chirurgie coelioscopique par rapport à une laparotomie. Le patient est invité à se présenter à la consultation post-opératoire en général 1 mois après la date du geste opératoire. La durée d'arrêt des activités professionnelles de 1 à 3 semaines est à discuter en consultation préopératoire en tenant compte du cas particulier de chaque patient et de la nature de son travail. L'activité sportive peut, en général, être reprise au bout de 1 mois après l'intervention.

Haut de Page