Appendicectomie sous Coelioscopie


  • 1- Qu'est ce qu'une appendicite ?Open or Close

    L'appendice est un diverticule conique du cæcum, situé à 2,5 cm au dessous de la valvule iléo-cæcale. Sa position intra-abdominale est variable selon la morphologie des sujets et la position du cæcum. Chez le jeune, l'appendice contient de nombreux follicules lymphoïdes qui s'atrophient avec l'âge. La fonction de l'appendice est inconnue, mais sa suppression n'a aucune incidence sur la fréquence du cancer du colon ou du cancer en général. L'appendicite est l'infection de l'appendice.

  • 2- Dois-je me faire opérer ?Open or Close

    Environ 7 % des occidentaux présentent une appendicite aiguë au cours de leur vie. L'appendicite serait due au développement intraluminal de l'infection en amont de l'obstruction mécanique ou fonctionnelle de la lumière appendiculaire. La progression de l'inflammation entraîne l'apparition de pus dans la lumière appendiculaire, l'altération de la vascularisation pariétale puis la gangrène avec perforation responsable de péritonite (abcès appendiculaire, péritonite généralisée). L'intervention d'appendicectomie consiste à enlever l'appendice. Cette intervention est indiquée, parce que vos plaintes douloureuses, votre examen clinique et/ou les examens complémentaires réalisés (par exemple : prise de sang, radiographies, échographie ) suspectent une inflammation de votre appendice.

  • 3- Comment se déroule l'intervention ?Open or Close

    La veille de l'opération, vous devez rester à jeun à partir de minuit. Si vous prenez des médicaments de façon quotidienne, vous devez en discuter avec votre chirurgien ou un membre de son équipe, qui peut souhaiter que vous preniez certains de vos médicaments le matin de la journée opératoire avec une gorgée d'eau. Si vous prenez de l'aspirine, des médicaments anticoagulants ou anti-inflammatoires (contre l'arthrite, contre l'arthrose, ...), vous devez en discuter avec votre chirurgien et l'anesthésiste, afin de fixer la date d'arrêt temporaire de ces médicaments avant votre opération. L'intervention chirurgicale d'appendicectomie, par notre équipe, aura le plus souvent lieu par voie coelioscopie. Elle se déroule sous anesthésie générale. Le principe est de réaliser trois incisions de 5mm, d'insuffler du gaz dans la cavité abdominale et de pratiquer l'exérèse de l'appendice au travers des petits orifices.

  • 4- Les risques de l'appendicectomie par voie coelioscopiqueOpen or Close

    Cette opération est bien codifiée et de réalisation courante, mais comme dans toute opération chirurgicale certaines complications peuvent survenir : une réaction à l'anesthésie; un saignement; une plaie d'un organe abdominal; surtout lorsque la dissection chirurgicale est difficile. Les modifications locales découvertes lors de l'intervention ou l'apparition d'une complication inattendue peuvent conduire votre chirurgien à modifier l'intervention initialement prévue afin de tout mettre en oeuvre pour remédier aux difficultés rencontrées. L'abord coelioscopique peut également être converti en laparotomie (chirurgie classique par une grande cicatrice généralement à cheval sur l'ombilic ou dans la fosse iliaque droite). La liste des complications décrites n'est pas limitative mais il est important de comprendre qu'un des objectifs de la consultation pré-opératoire est de permettre à votre chirurgien de mettre en balance les risques que vous prendriez en n'étant pas opéré avec les risques inhérents à une intervention. Si une indication opératoire a été retenue, à contrario de la chirurgie esthétique, c'est très vraisemblablement qu'il y aurait plus de risques à surseoir à une intervention. En cas de doute de votre part, n'hésitez pas à demander des précisions à votre chirurgien. Un autre incident post-opératoire propre à la chirurgie coelioscopique peut apparaître dès le lendemain de l'intervention. Il s'agit de vives douleurs des épaules liées aux gaz de coelioscopie. Ces douleurs disparaissent toujours en 24-48 heures.

  • 5- Peut-on refaire une appendicite aiguë ?Open or Close

    Généralement non, de manière exceptionnelle l'intervention en urgence, surtout lorsqu'il existe un volumineux abcès, peut-être un simple drainage, l'appendice est alors laissé en place et peut récidiver, mais cette situation est très rare.

  • 6- Le post-opératoiresOpen or Close

    La durée de l'intervention, en moyenne de 15 à 45 minutes, est variable et dépend de la difficulté que peut rencontrer votre chirurgien en fonction de l'état de votre appendice et de l'inflammation de la cavité abdominale. Un drain de type drain de Redon peut parfois être laissé en place 24-48 heures. La durée de l'hospitalisation est habituellement de 48heures (parfois 24 heures) avant de pouvoir retourner à son domicile. Les patients peuvent boire dès le lendemain matin de l'intervention, et manger légèrement à midi. Il n'y a pas nécessité de maison de convalescence sauf cas particulier. Le plus généralement, cette intervention est peu douloureuse en post-opératoire et répond bien aux antalgiques simples qui vous seront prescrits lors de votre sortie de l'hôpital. Il n'y a pas de régime alimentaire particulier après une appendicectomie. Les patients sont encouragés à reprendre une activité légère quand ils seront rentrés de l'hôpital ce qui est un des intérêts d'une chirurgie coelioscopique par rapport à une laparotomie (grande cicatrice). Le patient est invité à se présenter à la consultation post-opératoire de leur chirurgien en général 1 mois après la date du geste opératoire. La durée d'arrêt des activités professionnelles, de 10 jours à 3 semaines, est à discuter en en tenant compte du cas particulier de chaque patient et de la nature de son travail. L'activité sportive peut, en général, être reprise au bout de 1 mois après l'intervention.

Haut de Page